Capteurs nouvelle génération

Aux Etats Unis, en Asie, en Europe, un nombre croissant d’universitaires, de chercheurs et de scientifiques portent un intérêt aux systèmes de mesure à base de capteurs nouvelle génération. La réflexion est parfois amenée par la considération d’une réelle montée en puissance et parfois même une prolifération de « réseaux citoyens ». Ces réseaux se constituent autour de capteurs connectés pour smartphones ou tablettes principalement dans des optiques verticales axées sur une seule gamme de mesures, qualité de l’air ou radioactivité. Parfois les projets plus ambitieux incluent un fablab proposant aux membres du réseau de produire eux-mêmes des capteurs à bas cout. L’utilisation de ces données apporte plus de contraintes que de réelles solutions.

Le champ d’étude des données collectées par des systèmes professionnels utilisant des capteurs nouvelle génération apporte en revanche une plus-value sérieuse.

Lors de la 5ème édition des conférences PEMS (Portable Emissions Measurement Systems à l’Univesité de Californie Riverside, en mars 2015, Le California South Coast Air Quality Management District a présenté son projet de Centre d’évaluation des performances des capteurs de qualité de l’air (AQ-SPEC) au travers de batteries de tests comparant des capteurs à faible cout versus des stations laboratoires de dernière génération. Les résultats sont édifiants.

En savoir plus sur les capteurs nouvelle génération :  

PROPRIETE INTELLECTUELLE | PARTENAIRES | FINANCEMENTS | Mentions légales